Votre stratégie de contenu 2019 : 5 tendances que vous ne pouvez ignorer

Les entreprises utilisent maintenant le contenu pour faire plus que créer de la notoriété ou une image de marque saine. Ils l’utilisent pour générer directement des revenus, devenir plus rentables et personnaliser l’expérience client. Ce qui veut dire qu’ils utilisent le marketing de contenu pour faire bien plus que du marketing.

Voici cinq résultats clés de l’enquête qui soulignent ce changement. Nous avons déployé l’enquête en août 2018, auprès de 400 personnes interrogées en Amérique du Nord, en Europe (France, Royaume-Uni et Allemagne) et en Chine, dans des entreprises comptant au moins 1000 employés.

Tendance no 1 : La plupart des entreprises peuvent prouver l’impact commercial du contenu

Malgré la popularité du marketing de contenu en tant que pratique, les entreprises ont traditionnellement eu du mal à prouver son impact financier positif, s’appuyant plutôt sur des mesures plus souples telles que la notoriété et la santé des marques. Cependant, dans notre sondage, 81 % des entreprises étaient d’accord ou plutôt d’accord pour dire qu’elles étaient en mesure de lier directement les revenus générés par le contenu.

Ces résultats placent la barre plus haut en ce qui concerne les attentes de toutes les équipes de marketing de contenu, car elles doivent maintenant prouver l’impact définitif sur les revenus et ne peuvent se permettre de continuer à se concentrer sur la notoriété et la santé de la marque. La bonne nouvelle, c’est que nous trouvons de meilleures façons de mesurer l’impact du contenu et de meilleurs outils pour le faire.

Tendance no 2 : Les interactions sont de meilleures mesures de rendement que la portée

Le sondage mené pour la première fois en 2016, la portée (37 %) et l’engagement (36 %) étaient les moyens les plus populaires de mesurer le rendement du contenu. En 2018, alors que l’engagement (défini comme les clics, les commentaires ou les partages) est toujours privilégié comme mesure supérieure (30%), la portée (12%) est beaucoup moins populaire. Au lieu de cela, les entreprises utilisent des mesures plus axées sur les finances comme l’efficacité (23 %) et les conversions (23 %) pour mesurer le succès de leurs stratégies de contenu.

C’est un autre signe des attentes plus élevées à l’égard du contenu et de la façon dont les entreprises le déploient pour économiser de l’argent, générer des prospects ou inciter les gens à acheter, plutôt que de l’utiliser simplement comme moyen de distribuer des messages de marque à grande échelle.

Tendance no 3 : Le contenu axé sur les produits surpasse le leadership intellectuel

Dans les nouvelles qui dérangeront un grand nombre de professionnels du marketing et des communications, notre sondage a révélé que le contenu axé sur les produits (29 %) surpasse tous les autres types de contenu, y compris le leadership éclairé ou l’expertise en la matière (25 %), le contenu axé sur les marques (18 %) ou le contenu axé sur les entreprises (17 %) conçu pour favoriser la transparence et la fidélité.

Le fait est remarquable parce qu’il indiquerait que les clients préfèrent le type de contenu qui est le moins susceptible d’être produit par une équipe de relations publiques ou de marketing de contenu. Toutefois, les résultats ont changé lorsque nous avons divisé les constatations par industrie. Le leadership intellectuel s’est mieux comporté dans les secteurs des services tels que les soins de santé, la finance et la technologie, tandis que les détaillants et les fabricants ont trouvé que le contenu axé sur les produits était le meilleur. Cela signifie que les entreprises qui vendent des biens physiques doivent donner la priorité au contenu de leurs produits, tandis que les entreprises qui vendent des services peuvent gagner en fournissant un contenu utile qui les établit comme une autorité de l’industrie.

Ces résultats devraient forcer chaque équipe de marketing de contenu à évaluer sa stratégie et à se demander si elle répond vraiment aux besoins du client avec du contenu ou si elle répond aux besoins ou aux préjugés d’un seul service.

Tendance no 4 : La vidéo abrégée est le format de contenu le plus performant

Il n’est pas surprenant que la vidéo soit un format très attrayant pour le contenu, mais notre rapport a montré qu’il s’agissait du contenu le plus performant (en termes d’engagement) dans tous les secteurs et toutes les régions. En particulier, la vidéo courte, qui dure moins de deux minutes, a été la plus performante, suivie de près par les images statiques. Il souligne le fait qu’investir dans le visuel est un pari solide pour le contenu en 2019, étant donné son omniprésence sur les médias sociaux et mobiles.

Tendance no 5 : Les données et l’expertise technique sont préférées aux compétences créatives

Malgré l’engagement de la vidéo et des visuels, nous avons été surpris de constater que les compétences créatives, comme le montage vidéo (16 %) et la conception graphique (22 %), se situaient au bas de la liste des talents recherchés. L’analyse des données (41 %), la gestion de projet (39 %) et l’expertise en automatisation du marketing (37 %) étaient les compétences les plus recherchées par les nouveaux employés en 2019.

Partagez si vous aimez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *